CIRCUIT EN VÉLO DE ROUTE A VOTRE MESURE EN ÉQUATEUR – PROGRAMME DE 14 JOURS

Route Ecuador (0)
  • Biking Expeditions
  • Audio guide
  • Groups allowed
  • Pet allowed
  • Tour guides

Description

» CIRCUIT EN VÉLO DE ROUTE A VOTRE MESURE EN ÉQUATEUR – PROGRAMME DE 14 JOURS

Cet itinéraire a pour but d’inspirer et d’informer les voyageurs du monde sur les richesses d’un petit pays mais d’une grande diversité, appelé l’Équateur, situé en Amérique du Sud, et traversé par la ligne équinoxiale. Chaque province offre sa propre diversité sur chaque route ou région que nous traversons, et englobe des attractions culturelles très profondes avec des gens Indigènes et Métis. Il en est ainsi de la musique, gastronomie, flore et faune sauvage sans comparaison pour susciter curiosités, émotions et bien plus encore. En Equateur, le circuit en vélo sur asphalte permet un tour complet de ce petit et beau pays, en passant des Andes à la forêt Amazonienne, puis de retour aux Andes pour traverser la plaine andine ou l’altiplano de l’Équateur, enfin passer par la Serrania puis descendre sur la côte du Pacifique par la mer.

C’est un circuit équilibré qui réserve plein d’émotions avec des paysages verdoyants ou désertiques, l’agriculture en est imprégnée et laisse voir comme un grand tapis plein de couleurs et de beauté, digne d’imprimer une photo pour le souvenir. Ces routes ont un impact sportif et pas du tout néfaste, fortifiant l’esprit et l’envie de continuer à pédaler malgré la fatigue, accessible à tous et dans la bonne humeur.

Un véhicule doit toujours être en position de secours à tout moment et tout au long de la route.

En résumé, c’est un circuit dans un pays tropical où prédomine le vert des forêts andines, nuageuses et de la forêt en général, avec la chaleur des tropiques, sans exclure certains passages en altitude un peu plus frais, sans être froid, parcours plein d’émotions qui font de la route une splendeur pour photographier et captiver de belles photos, souvenirs d’un voyage inoubliable.

Les services sont organisés par l’Ecuadorian Alpine Institute, une garantie sérieuse pour les opérations car en effet nous avons 22 ans d’expérience pour organiser des tours d’aventure dans tout l’Équateur. Comme toujours, un de nos guides vous attendra à l’aéroport de Tababela pour vous emmener à votre hôtel, vous souhaiter la bienvenue et donner plus d’informations sur Quito et le pays, Déjà à l’hôtel, ce sera le premier briefing de 10 minutes sur l’activité du lendemain. Bienvenue et bonne nuit.

ITINÉRAIRE DE 14 JOURS


iconoJour 01:

ETATS UNIS.CANADA, ANGLETERRE, FRANCE, ALLEMAGNE, HOLLANDE – QUITO. Arrivée à Quito (les vols arrivent généralement l’après-midi et la nuit). Transfert à son hôtel avec le personnel de l’EAI. Hôtel Embassy.


iconoJour 02:

JOUR DE MISE EN ŒUVRE DES VELOS. Bonjour à Quito Equateur, premier jour dans la ville andine de Quito qui nous accueille avec le soleil ; nous profiterons de la matinée pour faire de la mécanique et sortir les vélos des boîtes et mettre au point l’aventure.

Vers 10-11 heures, nous marcherons vers le centre historique de la ville de cette capitale de 3 millions d’habitants située sur plusieurs niveaux de montagne à environ 2800m d’altitude. Quito est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO ; le centre colonial est plein de richesses historiques et d’architecture baroque originale. Nous ferons une visite de la Cité pour admirer le plus intéressant du centre colonial. Au passage, nous déjeunerons dans le centre près de la place centrale, dans un restaurant typique Colonial (le chulla quiteño) nom en l’honneur des hommes qui sont nés dans la belle ville de Quito situé (Calle la Ronda) première rue que les espagnols ont créée à Quito, célèbre depuis les débuts de la grande capitale de l’Équateur. Nous visiterons l’usine de Chocolats qui est en face du restaurant et apprendrons un peu le processus du Majar qui ravit le monde entier avec ce Chocolat. Puis nous monterons à pied sur environ 300 gradins jusqu’au sommet d’une montagne appelée le Panecillo à 3300m où se trouve la statue de la vierge du Panecillo, ou la vierge de Legarda ; de ce point, on peut voir le massif du volcan Pichincha, le centre historique, le nord et le sud de Quito, une vue merveilleuse de la grande ville Patrimoine de l’humanité. Après-midi de retour à l’hôtel. Hôtel Embassy. (B)


iconoJour 03: QUITO-ARCHIDONA 125kms:

Départ très tôt le matin en voiture jusqu’au col Guamani près du village de Papallacta, arête qui domine les hauteurs de la grande vallée de Quito à plus de 4100m d’altitude. Le passage est sur la ligne montagneuse qui sépare les Andes de la forêt amazonienne. On descend les vélos de la voiture, et l’aventure commence par une longue et douce descente du sommet des montagnes à la forêt tropicale, en quelques minutes nous passerons une petite lagune puis le village de Papallacta, plus de 50 km de descente le long de la rivière Quijos jusqu’au petit village de Baeza situé à 1840 m d’altitude, une descente progressive avec un dénivelé de 2100m. Le paysage change graduellement et passe par plusieurs écosystèmes. Changement graduel de température également, de 5° à 30°. Cette première partie de la piste cyclable ne présente pas beaucoup d’efforts physiques. Le groupe se réunira à Baeza pour poursuivre ensemble l’autre tronçon déjà dans la jungle haute de l’Amazonie ; poursuivant sur une période d’environ 45 minutes nous arriverons à un petit village qui s’appelle Cosanga où sera servi le Lunch de ce jour. Après le déjeuner et la pause il nous reste encore 25kms. En passant le pont de la rivière Cosanga immédiatement la route monte, petite étape de 6kms, afin d’atteindre le point le plus haut de la chaîne de Guacamayos à 2225m d’altitude (à moins de 3000 m, il fait très chaud, environ 25°et si il y a de la pluie la température se rafraichit autour de 18°). De ce Mirador, la route est seulement en descente, graduellement, jusqu’à notre hôtel. De 2225m à 550m au-dessus du niveau de la mer, c’est une longue descente de 45kms avec du plat à la fois. Le paysage du parc national de l’Antisana et de la cordillère des Guacamayos est impressionnant car de ce point on peut apercevoir la plaine amazonienne et bien plus encore. Les 10 premiers kilomètres de descente, sont particulièrement beaux, et l’on prend une grande gorgée d’oxygène, entouré d’une végétation dense accrochée sur les parois de falaises.

En arrivant à notre hôtel, qui est en fait un refuge dans la jungle le long de la route, à quelques kilomètres de la ville d’Archidona, et qui sera le point le plus bas de notre voyage. Nuit dans un Lodge. Hôtel Paraiso de las Orquideas : (B/BL)


iconoJour 04: ARCHIDONA-PUYO 90 KMS:

Journée tropicale sur notre « cheval en métal, dans la vaste jungle amazonienne verte mais domestiquée par l’homme, avec plusieurs plantations de fruits, de canne à sucre et de ranchs : la campagne équatorienne défile avec toute sa splendeur. Nous quitterons l’hôtel à vélo pour parcourir 90 km jusqu’à notre prochain hôte dans le petit village amazonien de Puyo, au pied de la cordillère des Andes. Les 50 premiers kilomètres sont relativement plats, nous passons la ville de Tena, puis nous arrivons à Port Napo sur le Rio NAPO, nous traversons le pont. Ce fleuve est important pour l’Équateur puisque l’expédition effectuée par les Espagnols en partant de Quito arriva à ce fleuve. Puis l’expédition en a suivi le cours, naviguant en aval jusqu’à finalement découvrir le célèbre Rio Amazonas. En poursuivant la traversée, nous arriverons à la difficulté du jour. Au km 50 nous rencontrons une montée de 6 km avec un pourcentage moyen de 10%, pour passer de 500 m d’altitude au niveau de 1000 m. A la fin et sur ce haut étage nous attend le lunch de ce jour. Par la suite et les derniers 30kms sont relativement plats pour atteindre la ville très dynamique de Puyo (950 m au-dessus du niveau de la mer, avec 25000 habitants) bruyante et pleine de mototaxis, typique des villes et villages de la forêt amazonienne. Soirée en hôtel très loin du centre-ville. Hosteria El Pigual : (B/BL)


iconoJour 05: PUYO-BANOS 66kms:

Journée tropicale et basse température, nous sortirons sur nos vélos, tout le groupe partira de l’hôtel, parce que le trafic est un peu dense pendant les 10 premiers kilomètres pour prendre la route vers la ville de Baños, en suivant une vallée verte et montagneuse qui conduit de nouveau aux Andes mais déjà vers le sud-est de l’Équateur. Le chemin n’est pas une ascension continuelle, car il comprend plusieurs petites descentes très amusantes et passionnantes le long de la route : une ascension prolongée sans beaucoup de difficulté technique jusqu’au km 40 pour arriver au premier tunnel. Nous prendrons la piste cyclable à gauche autour de la montagne dans chaque tunnel. Ce circuit, appelé «le circuit des Miradores ou des orchidées», offre des vues spectaculaires des falaises volcaniques, des cascades descendant des montagnes et divers services touristiques le long du Canyon de la rivière Pastaza. Dans le village de Rio Verde nous prendrons le Lunch de ce jour, puis nous visiterons la cascade Pailón del Diablo avec une chute d’environ 100 mètres de hauteur. Nous marcherons environ 1h30 pour descendre, visiter et remonter. Cela nous procurera un repos pour les muscles des jambes afin de reprendre le dernier tronçon d’environ 30 km jusqu’à l’arrivée à la ville de Baños, station thermale avec plusieurs sources et au pied du volcan Tungurahua. Cette petite et charmante ville de 15000 habitants, située à 1650m, est très connue pour les sports d’aventure pour les Équatoriens et les étrangers, également connue comme la porte d’entrée de l’Amazonie. Installation dans votre hôtel. Libre, à la fin de l’après-midi, visitez les eaux thermales. Hôtellerie Monte Selva : (B/BL)


iconoJour 06: JOUR LIBRE ET DE REPOS A BAÑOS:

Après 3 jours de cyclisme ininterrompu, il est temps de faire une pause bien méritée. La zone environnante offre plusieurs activités optionnelles comme le rafting, tyroliennes etc. ou même une promenade à l’un des miradors de la ville au dessus de la vallée, prendre un café et se détendre en regardant un grand canyon et la ville. Pour les amateurs de cyclisme, il est possible de sortir sur un circuit qui passe par des villages plus élevés dans la vallée (libre et sans véhicule qui les dérange). Il y a plusieurs et différents sites d’eaux thermales pour explorer et se détendre.

Hôtellerie Monte Selva : (B)


iconoJour 07: BANOS-LATACUNGA-QUILOTOA 70kms:

Journée Andine sur les landes du Quilotoa ! Départ tôt le matin en voiture pour monter dans la vallée des volcans, au cœur de laquelle se trouve la ville coloniale de Latacunga capitale de la province de Cotopaxi. On roulera jusqu’à la ville de Pujili. De cette ville, nous commencerons par monter les vélos et nous attaquerons immédiatement la montagne jusqu’aux hautes plaines vertes qui entourent les volcans, comme le Cotopaxi, avec son cône parfait couvert de neige et de glaciers. Pujili est à 2880m au-dessus du niveau de la mer, nous monterons à notre premier passage en haute altitude « le passage Latacunga », à une altitude de 3860m. Encore une fois, le trajet ne demande pas une forte dépense physique, avec une montée totale de 980m sur une vingtaine de kilomètres vers le haut, soit une inclinaison moyenne de 5 %. La partie la plus élevée se trouve dans une plaine de l’altiplano aux alentours de 4000m. et qui conduit vers l’ouest en direction du Pacifique et de la mer. La température approximative au passage peut être de 12C et parfois, selon le jour, on peut avoir jusqu’à 5C de température. Du km 20 au km 50, la route est tortueuse mais sans grande différence de dénivelé, c’est une série de montagnes à travers des plaines en haute altitude couvertes de cultures par les Natifs de l’Équateur. Puis, au km 50 une descente de 5 km jusqu’au village de Zumbagua (3500 m), où vous devez prendre à droite, traverser le centre du village de Zumbahua par une route pas très large mais goudronnée, qui nous mènera au cratère de Quilotoa et de son village. Le chemin vers le village de Quilotoa est de 15 km, avec une tendance ascendante, sans être une ascension pure, et le long du magnifique canyon de la rivière Touktchi. Arrivée à Quilotoa (3830m), check in dans notre hôtel.

L’hôtel se trouve au bord du cratère de la lagune de Quilotoa, parfaitement circulaire, d’un diamètre de 9 km, et son lac de couleur turquoise émeraude, l’un des principaux joyaux nationaux du pays et du monde. Hostal Chuquirahua.


iconoJour 08: 82 km.

La région de Quilotoa se trouve au cœur des Andes équatoriennes, encadrée par de majestueux volcans, parsemée d’un petit village typique et tranquille, une des régions les plus autochtones du pays, d’origine nettement quechua. Ce jour nous offre une exploration de l’Équateur profond avec des peuples nettement andins et typiques, peuples de l’intérieur, sur une belle route récemment pavée. De l’hôtel départ en vélo pour descendre sur un niveau de 20 km, avec quelques mini-ascensions jusqu’au village de Chugchilán 1000 m plus bas, puis continuer à descendre vers le village de Sigchos dans le centre de la vallée à 2820m. Nous nous arrêterons dans ce beau village inchangé depuis la colonisation espagnole. Repos dans le parc central et réunion du groupe, pour organiser le retour par le même chemin déjà emprunté vers Chugchilan pour compléter l’étape. Pour les cyclistes qui veulent retourner à l’hôtel et monter (+ de 1000m de dénivelé avec courage ils peuvent le faire), pour les autres vous pouvez retourner dans notre véhicule à l’hôtel Chuquirahua. Mais d’abord, nous devons déjeuner dans le village de Chugchilán au restaurant de l’hôtel Mama Hilda, un repas typique de la région. Hostal Chuquirahua. (B/BL/D)


iconoJour 09 : QUILOTOA-QUEVEDO 105kms.

Jour Mixte, Andes et Costa, sortie sur nos vélos de l’hôtel de Quilotoa et descente au village de Zumbahua (3500 m). De ce point, il y a une montée de 10kms jusqu’au point le plus élevé appelé Angamarca, une mini pause après l’ascension, pour commencer la descente par la route qui nous mènera à Quevado (3995m.) Le dénivelé est de 495m de hausse (côte à 5%). Depuis le passage d’Angamarca, une longue descente commence pour laisser les Andes derrière une grande arête montagneuse et prendre la vallée côtière en direction de l’océan Pacifique et la mer. La descente commence au km 22 et se termine au village de La Mana, où se termine notre journée de cyclisme, au km 90, à 210 m au-dessus du niveau de la mer, soit une descente de 68 km, à partir de 3785 m. La descente est spectaculaire, unique avec un changement constant de végétation, et klj, ;dans un climat très agréable. En bas, la Porte andine s’ouvre sur la plaine tropicale de Quevedo, avec ses champs de riz et ses plantations de canne à sucre, plantation de bananiers, café et cacao. Si les cyclistes sont motivés et encore quelques forces, il est possible de poursuivre notre trajet jusqu’au petit village de Valence, à 15 km de là.. De Valence, le trafic devient trop dense jusqu’à Quevado avec (200.000 habitants) nous ferons les 20 kms manquants jusqu’à l’hôtel en voiture. Nous passerons la nuit à Quevado, la capitale de la province de Los Rios. Hôtel Palma Del Sol : (B/BL)


iconoJour 10: BAHIA-CANOA 100kms.

Journée dans les plaines du Pacifique. Nous quitterons la ville de Quevedo en voiture en direction du village de Velasco Ibarra, situé à 25 km de Quevedo. Mais d’abord, en voiture, nous roulerons environ 30 minutes et de là nous partirons avec nos bicyclettes qui nous permettrons une belle traversée, une longue route plate jusqu’au village Velasco Ibarra. Ici, repos et hydratation, manger une glace, boire de l’eau et se reposer ; ensuite de cette localité nous continuons jusqu’au village de Pichincha qui se trouve à 25 km à la fin de la plaine de Quevedo. De ce village, nous entrons dans la Sierra de Cabuyal : Ascension de 300m très raide. La Sierra est un terrain très accidenté de petites montagnes enchevêtrées et de petits canyons, tous recouverts de forêts tropicales. Le chemin qui traverse la Sierra, bien que sans une montée réelle, est loin d’être plat, avec d’innombrables courbes, ce qui fait tout le charme de cette région, et il est agréable pour faire du vélo. Vers le km 90, la forêt est moins dense et des plantations commencent à apparaître. La journée en vélo se terminera dans le village de Calderón à 105 km. Nous montons ensuite en voiture pour arriver à Canoa (durée de 1h15). Canoa est un petit village de pêcheurs avec de belles plages tranquilles pour profiter du surf ou simplement s’asseoir sur le sable au bord de la mer du Pacifique. L’hôtel est une maison en bambou, l’ambiance est très décontractée. Tout autour de lui, 25 kms de plage presque vierge. Nuit au bord de la mer à Canoa. Hôtel Bambu à Canoa : (B/BL)


iconoJour 11: jour libre à CANOA

Jour libre au bord de la plage chaude du Pacifique, fruits de mer au menu et toute la nourriture vient de la mer. La région de Canoa est célèbre dans le monde entier pour ses plats servis de crevettes géantes. Comme pour ne pas perdre l’habitude sans votre vélo, après le petit déjeuner, nous pouvons faire un tour de chauffe en bord de mer par un beau circuit de 45 km. Aller et revenir à l’hôtel, et ensuite se détendre le reste de la journée avec de la bière bien froide, plage ou tout simplement manger et manger ect…Nuit au bord de la mer à Canoa . Hôtel Bambou : (B)


iconoJour 12: CANOA-PEDERNALES-SAN MIGUEL 95 kms

Jour au souffle de la mer, nous partons pour Pedernales. Cette route est quasiment sans circulation, elle est le long de la côte du Pacifique arrivant à la petite station thermale de Pedernales. La route est presque plate et passe par de petits villages qui donnent l’impression d’être abandonnés, mais en réalité, il y a des habitants! En arrivant à Perenales, nous pouvons déjeuner en bord de mer, puis il est temps de quitter la mer pour retourner au pays des Andes. Nous partirons en voiture jusqu’à Pedro Vicente Maldonado, petite ville au pied des Andes à 1050m d’altitude (3h30 de véhicule), menant à l’Hôtellerie el Borojo entre 16h et 17h.
Nuit à Borojo, presque déjà à côté de la nuageuse forêt andine. (B/BL)

NOTE: nous avons deux options aujourd’hui;

1- faire du vélo comme décrit au début du 12e jour…

Ou 2-comme nous sommes sortis en voiture de l’hôtel à Canoa,

traversant directement Pedernales et la plaine côtière, traversant différentes plantations comme la Palme Africaine, Cacao, Café, Mais, Fruitiers etc. Après 2h30 en voiture, nous passerons à Concorde parmi les quelques villages sur notre chemin et petits villages de la vallée côtière jusqu’à joindre sur la route Esmeraldas Santo Domingo de los Tsachilas. Lors de ce détour nous déjeunerons, et nous descendrons les vélos du véhicule pour nous remettre en action de nouveau pendant environ 3h30 minutes. La route est Calacali l’indépendance, le trajet est plat, nous passons la rivière Blanco et la Vallée Hermosa, c’est le dernier jour dans la plaine côtière avec une température comprise entre 20 et 25C. En poursuivant le trajet à vélo, nous traversons une série de montagnes jusqu’à Port Quito atteint en montant sur une pente sans difficulté majeure jusqu’à Pedro Vicente Maldonado. Au bout d’une demi-heure, nous arrivons à l’hôtel, où nous passerons la nuit. Cet hôtel dispose de belles cabanes et d’une piscine cachée dans une jungle luxuriante et le restaurant est excellent. Nuit sur le Borojo.


iconoJour 13: HÔTEL BOROJO-QUITO 88kms.

Dernier jour sur les BICI, et pas le moins important. Sortie de l’hôtel en vélo pour monter dans les Andes et entrer dans la ville de Quito par « la porte arrière », ou par le Nord-Ouest, en passant à 2880 m d’altitude, gagnant ainsi un dénivelé total de 2900 m (il y a quelques descentes et ascensions pendant la journée). La route passe à travers une forêt nuageuse luxuriante. Mais avant, nous aurons traversé des villages comme Nanegalito, Tandayapaa où on a commencé à grimper de 37 km jusqu’au col de Calacali et à LA MITAD DEL MUNDO, une mini descente de 5 km jusqu’au musée Intiñan. La journée à vélo se termine au Musée de la moitié du monde INTIÑAN construit sur la ligne même de l’Équateur. On déjeunera ici. Ensuite nous visiterons ce musée qui offre des informations sur la culture andine et les habitants que nous sommes aujourd’hui en Équateur mais aussi des jeux scientifiques : par exemple on vérifie avec le GPS que la ligne Équatoriale passe bien par ici ou comment placer en équilibre un œuf sur la tête d’un clou…(La visite dure entre 1h1/2 et 2h).

De ce point, nous mettons nos vélos sur le véhicule pour un transfert de la partie nord-est de la ville jusqu’à l’hôtel en ville. Arrivés à l’hôtel nous démonterons les vélos à la fin de la journée,
(Coordination possible si vous effectuez une extension touristique à un autre point de l’Équateur)
Dîner d’adieu à la fin du circuit dans un restaurant typique. Hôtel Embassy : (B/BL)


iconoJour 14: QUITO- TRASNFERT OUT

HOLAND ETC.

Transfert à l’aéroport de Quito pour un vol international.



Schedule

Le prix comprend:

  • 13 nuits en logement COMFORT.
  • 23 repas.
  • Tous les transports terrestres tels que décrits dans l’itinéraire. Toutes les activités décrites dans l’itinéraire. Tous les frais d’entrée aux activités.
  • Un guide bilingue.
  • Un véhicule accompagnant tout le voyage!

Le prix ne comprend pas:

  • vols internationaux
  • vols nationaux
  • Boissons repas non inclus dans l’itinéraire.
  • Impôts des aéroports
  • dépenses personnelles
  • Tout imprévu
  • Tous les repas, services, avantages et intrants non inclus dans le programme.
  • Voyages supplémentaires liés à un changement de programme pour des raisons climatiques ou politiques.
  • Tout ce qui n’est pas inclus dans la section "prix inclus"

ECUADORIAN ALPINE INSTITUTE N’EST PAS RESPONSABLE:

  • De tout problème lié aux changements d’horaires, aux retards ou à l’annulation de vols internationaux ou nationaux.
  • De tout problème, retard ou annulation lié à une catastrophe naturelle ou à une crise politique.

POLITIQUES DE PAIEMENT ET DE REMBOURSEMENT :

  • Dépôt de 20 % pour confirmer les services, 100 % non remboursable.
  • Paiement final 30 jours avant